22 mai 2008

Il a toujours rêvé d’être reconnu. D’être adoré. La gloire lui revient de droit. Et il est le seul juge de sa destinée.

Une soif insatiable de succès. On dit que la reconnaissance n’a pas de prix. Pourtant, tout se paie. Au plus fort la poche. Que le plus fort gagne. Sélection naturelle d’une suprématie artificielle.

Il ne s’adresse qu’à la race élue. Aux gens de son rang. Sa conscience carbure à l’amour-propre. Son regard atteint des sommets. Trop difficile de baisser la tête. Mieux vaut piler sur les fourmis.

Un jour, à force de briller, le reflet de lui-même le frappe de plein fouet. À 160 km/h, la BMW de Monsieur, insondable. Trépasse. Avec un soleil aveuglant, on ne peut s’admirer.

Publicités
1 commentaire
  1. Félix a dit:

    Pauvre Mr. Insondable! 😛 Jk… bin fait pour lui 😛 jk…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :