2 juin 2008

profonde inspiration
odeur de pluie

nuages
à plat ventre
porteurs d’eau

pâte à papier
Trois-Rivières transpire au loin

la houle dans les rames
pagayer l’orage

rouge envie
de foudroyer l’éclair

le tonnerre tonne
ne se détourne pas

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :