11 juin 2008

aveugle de ne plus voir aveugle de la mort aveugle qu’il est dans le noir pénombre du désespoir l’ombre d’une cécité égarée au gré d’une vue globale d’un panorama ramassé au sommet des pensées

aveuglé d’une clairvoyance malvoyant d’aimer l’oeil fermé de force à force de continuer dans le brouillard non-voyeur voyant la voie de l’autre aller vers l’autre déficit forcé du visuel manqué le toucher tactile par défaut pour aider à sentir le perceptible d’une odeur réalité nouvelle réinventée dans ses bras

il avance la tête baissée le goût d’extraire les saisons du trottoir la vision fabriquée par l’oreille et le corps exacerbé par sa propre lumière photosynthèse sanguine d’une hémorragie hémoglobine souterraine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :