12 juin 2008

piano panier piano panier piano panier répétés trois fois de suite sans piocher sans s’accrocher à go tu pars
roche papier ciseaux deux doigts et une allumette à go tu pars
ta petite vache a trois pattes dans le clos tirons-la entre les yeux et elle ira bien mieux si tu dis go tu pars
compte jusqu’à dix prêt pas prêt ne sais pas où t’es si te trouve te mange à go tu pars
tires-tu à la courte paille courte pièce courtepointe pointe fléchée courte paille sortie à go tu pars
ferme les paupières tes yeux sont lourds tombent de leur orbite dans un hypnotique songe d’été abîmé à go tu pars
y paraît qu’un tien vaut mieux que deux tu ne sais pas te dirai n’importe quoi encore bien longtemps mais à go tu pars
go est parti go est parti il est parti à go sans crier gare allô a-t-il dit à go il est parti à go il est parti

1 commentaire
  1. Félix a dit:

    Un conte perdu de Grimm ou bien une "deleted scene" de l'orange mécanique? Merci pour ces images! On y prend gout!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :