1er juillet 2008

allongé sur le lit
lourde tâche de rester en vie
la femme de chambre
assise au salon
le valet de maison
fumant au balcon
la famille attablée
devant un buffet froid bon marché
un prêtre blasé
extrême-onction rapidement exécutée
prière au futur défunt
de s’en aller en paix
d’arrêter de lutter

le testament signé
le vieux peut maintenant crever
l’épouse bientôt veuve
sous son masque de deuil
calcule fébrilement
sa retraite dorée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :