1er août 2008

le vieux jouait de l’harmonica
sur une vieille barque de bois bariolée cuirasse de crustacés
ses maux sous-cutanés polissant les notes aiguës adressées aux écluses
l’air d’une mélancolie partagée sur les berges
moratoire la pêche remisée dans ses filets usés

le vieil homme placardé sous la croupe
accroupi dans l’attente la patience de l’arrivage
ses enfants ses petits-enfants ayant fui la région matière première
coûte que coûte se civiliser dans un multiculturalisme dépareillé

les poumons de l’harmonica emplis de crachats
la pollution touristique s’installant comme le smog
Percé enfermé dans des cadeaux-souvenirs bon marchés made in China

l’homme aux joues vaillantes s’est penché une dernière fois
dans l’espoir d’entrevoir les entrailles de son terroir rafistolé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :