10 août 2008

textures triturées trente années plus tôt
les traits entourés l’air méditatif
le fiel fulmine sort en flèche
le bout de la pointe enfoncé dans la plaie
le pouce coupant l’affluent
poursuite dans la terre battue
le ciel comme un dôme bleu voie lactée
couvert de perséides au sifflet fluide
le guerrier décoré des fresques emportées sur soi
traîne le sang se tache
suit sa carcasse
il sent l’animal fier
qui se cache
pour mourir
sa tête empalée empaillée sur les poutres triomphantes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :