13 septembre 2008

il prend son bain
la mousse entre dans ses narines

à la télé on entend le vide politique
crier très fort des phrases faciles à consommer
des phrases à grande surface
on apprend que le premier ministre
se lave avec du Dove
se brosse les dents à chaque matin
avant de porter son fils à l’école
qu’il chante et joue du piano
qu’il aime sa femme, ses enfants et son chien

un humain qui chie comme tout le monde
un homme bien

c’est la mascarade des étoiles désincarnées
on se la pète
on rit parce que l’humour
ça rapporte des votes

il prend son bain
les oreilles submergées
le silence d’une paix aquarelle

émulsion électorale noyée
le cynisme d’une baignoire qui déborde

il a appris à garder les yeux ouverts
en dessous de l’eau
son crâne scalpé
par l’épée
des traîtres cagoulés à la barre fédérale

la commission à la commissure des lèvres
sur le bout de la langue des mots malades
infection qu’il aurait aimé entendre
le bleu fleurdelisé en quarantaine
pointé du doigt comme le sida

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :