30 octobre 2008

IV

trois fois passera la dernière la dernière…
il n’y a jamais d’actes totalement ratés
la preuve est qu’il est encore là

il l’attend derrière le buisson
prévoit franchir l’infranchissable
un bond de plus d’un mètre
ses pattes arrière bien entraînées
il suffit de sauter

des crocs perforent la nuque trop facilement exposée
la dame de chambre partie faire des emplettes
croule sous ses sacs le parquet la projetant entre ses griffes
le chat n’a point oublié le sort qui lui avait été jeté
son allure débrayé trahissant le pur sang de son ancienne vie

morsure dans la chair claire
alors que derrière un homme au teint pâle
s’apprête à secourir la dame meurtrière
au prise avec la colère
d’un chat de gouttière

et d’un coup de pelle sur le crâne
l’achevant à part entière

ce qu’il ne sait pas c’est qu’il reviendra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :