4 novembre 2008

un vent nouveau souffle sur les Amériques
c’est un vent tiède qui apaise un peu
juste avant de se relever et de se ressaisir

en ce grand 4 novembre levé bien haut
prêt à lutter contre les fortes marées boueuses
un peuple englué depuis huit ans
dans des marches militaires mal en point

c’est tout comme si la terre s’était mise à trembler
devant les murailles de son
les porte-voix transportant l’American dream
et d’un océan à l’autre
the Freedom of America

Yes we can
une phrase à bout portant
alors que l’homme noir portait à bout de bras
le micro blanc

rassemblé devant lui la foule
il y avait à perte de vue
nos différences rassemblées
en un seul endroit
le tissage humain uni dans les yeux
de l’autre
et l’autre accueille l’ouverture de l’autre avec ouverture

les traits mouillés d’un sourire si longtemps retenu
Bush est mort vive Obama

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :