1er décembre

tourne la page + ferme le robinet comme il faut + vide ta vessie + fais l’amour tout habillé + ne crie pas trop fort + essaie de l’oublier même si sa face est imprimée sur toute la largeur de ton mur

l’envers de la moutarde te remonte au nez il n’y a plus de confiture et le dépanneur vend des gratteux qui se grattent mal tu n’as plus de cenne noire et dehors il fait gris poils de barbe l’horoscope annonçait des situations anormales parce que la Terre en Vénus traversée par Jupiter scrutait les orbites mal ajustées des néons clignotant bizarrement dans le bus défoncé sur le côté pourtant c’était rare que Jojo se trompait il fallait dégager les regards intrus et focuser son intérêt sur l’affaire en cours on n’avait plus notre place sur le sofa fantôme la visite du poète prêtait serment aux accoucheuses de sens et le rendez-vous manqué tambourinait très fort son accoutumance aux amalgames verdâtres dehors il faisait gris poils de barbe et la crème à raser devenue rouge absorbait le sang du rasoir jaillissant comme la seule pièce à conviction peu convaincue au terme bien roulé d’une fin à la Oliver Stone

à Bertrand L. – 7½

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :