2 décembre

mes mitaines et la neige
vrilles romanesques des flocons
la neige dans l’accumulation du silence

suivons les pistes fraîchement empruntées
la carcasse immobile des sapins lourds
et la langueur d’une hivernation

sous les lanternes éteintes l’engelure
dure et glacée
l’être au sommeil antarctique
se fige la givre collée au cristallin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :