6 décembre

suis envahie par le stress par des milliers de corps étrangers qui me traversent suis investie suis occupée n’ai jamais le temps de me reposer suis pressée faut aller travailler suis complexée faudrait bien m’arrêter y fait-tu beau dehors n’ai pas eu le temps de regarder y as-tu du monde qui souffre faudrait bien vérifier y as-tu quelque chose d’autre à voir excusez la question mais ne vois que des trottoirs droits pis des têtes baissées

suis envahie par le stress ça me pogne par les tripes ça défonce mon thorax ça s’infiltre par les cheveux on ne s’en rend même plus compte mais ça nous sort par les yeux ne suis jamais vraiment là suis toujours en d’autres lieux il y a des jours escomptés des jours espérés il y a des jours fabriqués des jours entassés faudrait de la place de l’espace des minutes juste à moi faudrait de l’amour le don s’animer pour de bon il y a des nuits de traverse des nuits fatiguées y a des nuits d’averse des nuits calomniées faudrait ne pas oublier de dire bonne nuit aux enfants baiser doucement leurs paupières quand elles sont fermées

suis envahie par le stress des milliers de corps étrangers des tuberculoses des syncopes des tumeurs égarées la lenteur me manque et les gens aussi prenez-moi par le corps serrez-moi très fort pour ne pas m’oublier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :