25 décembre

le père Noël est mort barnak
l’ai assommé avec une pelle
y parlait trop fort
était saoul ben raide
dérangeait tout le monde
dans les ruelles

y chantait à tue-tête Minuit Chrétiens
parlait tout seul
ne savait plus rien
on lui avait enlevé toute dignité

y croyait pourtant à la Sainte Trinité
lui l’enfant de chienne
l’enfoiré de première
la vraie couille molle

n’ai jamais cru au père Noël
dehors le ventre au frette
on prie pour ne pas crever

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :