28 décembre

il s’agit là d’une purée de lune
d’un feu-follet frivole
d’un lance-flamme à vapeur
il s’agit bel et bien d’un beau jour du lendemain
ça l’aurait été Pâques un peu d’avance
des lapins au minois doré avec un zeste de jus lime et citron
de toute façon la demande aurait été acceptée à huis clos
ta pierre précieuse et les yeux à demi-clos tu fabules ton existence dans la haute sphère aristocratique

c’est facile dans l’ignorance d’espérer se remonter la cote attribuée à la volée il n’y a pas de hasard juste de drôles de coïncidences c’est la raison pour laquelle on t’a attendu ici au coin de la rue on savait que tu allais passer prendre le tiers de ton amertume au pub St-André la fabulation bien calculée au nombre de pintes

des secondes à retardement pour éreinter le plaisir de la revanche ton dos dromadaire durement mis à l’épreuve sous le batte tabassé à l’abattoir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :