3 février

Wordle: trouves-tu


trouves-tu tout le temps le bon moment

sais-tu si de l’autre côté il y a quelqu’un qui nous attend

peux-tu pour l’instant me tenir la main la poutre n’est pas si large

au parc m’attendras-tu

au bout des balançoires on ira glisser te guiderai jusqu’aux pommiers il y aura alors des enfants tes espadrilles phosphorescentes rejoignant mes craintes incolores

as-tu peur toi aussi des bruits qu’on entend lorsqu’on compte de 1 à 100 pendant que les autres vont se cacher

penses-tu pouvoir me rattraper si la chute est trop raide la réduire et me conduire très longtemps la route prête à s’estomper pour me prendre en douce

me rappelle un temps où tu pleurais dans ta chambre à l’étage de mon toit te vois te perds presque tes larmes se figeant alors que me bloque me force me tabasse la rage insuffisante de pousser mes derniers tourments en dehors

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :