6 février

tu ouvres des albums enceintes
tu les expies les exfolies extraction à traction osée
la minute dilatoire
par le cordon ombilical l’accès au tourne-disque
l’aiguille parée à aiguiller les trames toutes alignées
sillons surprenant la poussée fracassante
la chanson comme un frai incendiaire
la fente turbulente d’où circule musicalité maternelle
l’ovaire gauche reléguant à la droite
le soin d’effacer la couche d’abstraction
objet d’un 32 tours qui tremble dans sa remise à neuf
la sage-femme en quarantaine
apprenant à réaccorder l’ensemble à vent
faire sortir par césarienne
le bassin de chaise à bascule
corpuscule ne tirant plus assez les heures de son côté

aucune complication particulière
mise à part la présence saugrenue de sa grossesse interrompue
un single à retardement parmi les prématurés dénaturés

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :