23 février

il s’énerve
elle n’a même pas parlé
sa tasse à moitié pleine
le St-Laurent se jetant
sous l’allée
au retour
il agite ses baguettes
au-dessus de sa tête
elle le prend au sérieux
projette des salles d’attente
sur ses lunettes soleil
garde le calme
en alerte
il enfle
ses yeux aux fuseaux rouge centaure
la langue sifflant entre ses dents
sa forte haleine
haine crispée
elle s’étouffe
la gorge se noue
renoue
pendant qu’il fulmine
rompt ses dernières chaînes
elle superpose
les futures éclipses
les rassemble les dépose
à la lisière de toute violence
conjugale conjuguée où chaque conjugaison souffre

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :