1er mars

série d’esquisses post Nuit Blanche – 1

la zone de texte s’installe à l’écran
crée de brefs tourbillons
mouvance perpétuelle des lettres

saisir les mots
et les laisser fondre
sur nos fenêtres

les saisir du bout des doigts
les réchauffer
les animer
nous répondre
s’adresser la parole
souhaiter faire écho
dans la rue

il s’agit d’une fraction de seconde
pour tout rendre éphémère

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :