3 mars

série d’esquisses post Nuit Blanche – 3

conversations nocturnes
soutenues par les gestes
des gestes tardifs
un peu somnambules
insomniaques
les missives lancées aux passants
l’espoir au clair de lune
d’être écouté
d’entrer en contact
laisser échapper quelques bribes de soi
pour qu’un inconnu puisse les ramasser

oui dehors la nuit
dans les bras de février
il fait froid
combien fait-il
quelle heure est-il
pose-moi des questions
te répondrai

ma franchise dans le but avoué de t’attiser
parce qu’il y a là place à se séduire

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :