6 mars

doux repli sur sa suite successive
lascive fuite des amygdales sur son dos
ça glisse ça palpite
les fesses lisses et propres
elle avait du fil à tordre
à rompre la soie à essuyer

s’empreignant du quartier
la lune propriétaire de la surface du monde
des ruelles crevasses trouvailles grisailles remisées
des roues de bicyclette reposant en signe de croix
par terre reflets multicolores la craie côtoyant graffiti pamphlétaires
était-elle encore alerte
en elle
la montée de la nuit

près des parcs et des côtes embrumées
les terrains raboteux soufflant leurs maux
moutarde forte ou oublis pimentés
ce n’était donc pas fini
ces soirées à glander dans les entrées
privées de ses anciens amants

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :