14 mars

il a glissé le long de la paroi rocheuse
elle était à pic mais pas insurmontable
elle était vierge sur toutes ses facettes
n’avait aucuns scrupules
paraissait beaucoup plus jeune
une fossette comme rictus impromptu
brossée au creux de la joue
seulement lorsqu’elle sourit espiègle

perdu le pied le genou en proie à des érections
irruptions en apesanteur
l’heure sonnant aux grandes secousses
il n’y avait ni maître de cérémonie
ni violon d’occasion
lui l’explorateur transportant son manteau de prédateur précoce
elle pure comme du roc blanchi au soleil le tiers de ses minéraux provenant de l’eau
ils avaient fait fusion
à la première montée
l’horizon tel un précipice propice aux descentes surprises

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :