13 avril

faire la grève sur des zones infertiles
le bout de trottoir m’appartient
ne m’appartient pas
tu le piétines
et ça me tue
le martèlement du slogan
trouant l’estime de soi

ondes de choc symboliques
tentative laïque d’exorciser la faim
ça ne s’extirpe pas la faim
ça creuse
le savoir n’y peut rien
ça nourrit moins qu’une tranche de pain

malaise sous-tendu à chaque coin de rue
l’on croise des loques grandiloquentes
aux mains tendues
les doigts rabougris par le froid

acharnement tardif attardé la plainte des rôles inversés
ralliement d’un suicide assisté
bien syndiqué
il n’y a pas de quoi s’inquiéter
ta cotisation justifie l’acte
de trépasser

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :