25 avril

elle est morte à la bonne date celle qu’elle avait choisie c’était important pour elle de terminer ses besognes d’expier la plupart de ses tourments toute sa vie durant réglée au quart de tour à 6h la levée l’entraînement la brasse se propulsant au podium

elle poussait de ses larges nageoires la connexion des branchies à l’air extérieur dépaysement elle tentait le moins possible d’aspirer le chlore

pour se constituer une charpente ses arêtes aussi dures que l’azur ses dents à l’émail pur trente années à se déchaîner la nage olympique les compétitions les courses contre la montre chaque centième de seconde comme des fractions à retenir ayant le pouvoir de réchapper une année entière d’endurance

mais l’assaut l’usure une fracture facture fatale la somme de sa lassitude ses ascensions prenant trop de place des vieillesses doublées au carré la racine qui se frictionne à l’alcool distillée

l’embargo et le piano du 20e répondant au montant de la chute c’était la bonne date celle qu’elle avait prévue ou souhaitée lorsqu’elle complétait ses réchauffements avant d’étreindre les limites

une carcasse médaillée à plusieurs reprises et reprisée maintes fois pour répondre aux souhaits de la famille

départ départi l’exposition maintenue le salon mortuaire tel un gymnase au repos obligé la serviette allongée sur le cercueil comme un tissu enveloppant les sarcophages les plus fameux

un mémorial à sa santé

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :