Frédérique Dubé a toujours voulu vivre plusieurs vies. Connaître l’autre dans l’autre. Être plusieurs personnes à la fois, incarner différentes voix. Car une seule vie ne lui suffit pas.

365 passants. Et 65 qui resteront est un projet un peu fou. Pendant une année, chaque jour, l’auteure s’est plongée dans la peau d’un autre. À l’aube d’une autre existence.

De ces 365 rencontres, 65 sont restées.

Et 365passants.com pour découvrir les 300 autres.

il y a beaucoup de passants
dans ma tête qui ne meurent jamais
sont immunisés
ne sont que de passage
hésitent entre errer ou rester
l’errance mène aux multiples départs
les restes ont une fin
qui se matérialisent tôt ou tard

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :